Manifester quand on est vieux : un comportement à risque qui demande à être encadré

Les sportifs amateurs savent que les fédérations sportives, conformément à la loi, réclament un certificat médical d’absence de contre-indication pour délivrer leurs licences1. Le certificat doit être renouvelé par la suite tous les trois ans, sous réserve d’avoir répondu à un questionnaire de santé. C’est de cette disposition que s’inspire un projet de réglementation touchant la participation des personnes de plus de 70 ans à des manifestations sur la voie publique.

On a vu en effet ces derniers temps que participer à une manifestation de rue peut s’apparenter à un sport. Une telle participation présente des dangers particuliers pour les personnes âgées. Même si elles sont valides et même s’il s’agit d’une manifestation déclarée (où le calme n’est pas a priori assuré), elles peuvent être exposées à des pertes d’équilibre, à des lenteurs dans leurs déplacements qui les retarderaient en cas de mouvements de foule ou de progression énergique des forces de l’ordre, etc. Et cela surtout si elles manquent de la sagesse convenable à leur âge qui devrait leur dicter de rester à l’écart ou, plus sagement encore, de rester confinées chez elles. Il faut donc les protéger contre elles-mêmes. Le mieux serait évidemment de leur interdire toute sortie en toutes circonstances car toute sortie est hasardeuse (ne peut-on pas faire une mauvaise chute par exemple en allant voter ?), mais cette interprétation stricte du « maintien à domicile » risquerait d’être retoquée par le Conseil constitutionnel.

Après avoir pris l’avis d’un conseil d’experts, des élus2 envisagent de proposer par voie législative l’obligation pour les personnes âgées de plus de 70 ans désireuses de manifester sur la voie publique de se faire établir par un médecin un certificat de non contre-indication à la participation à de telles manifestations. À la différence de la réglementation touchant la pratique d’un sport, cette disposition serait plus contraignante au moins sur deux points. 1° Les personnes concernées devront être porteuses du certificat à chaque participation à une manifestation et le présenter à tout contrôle avec une pièce d’identité. 2° Le certificat sera valide un an seulement.

Si cette sage disposition est adoptée, elle sera une contribution utile à la réflexion sur la prévention et le contrôle des comportements à risque3 en attirant davantage l’attention sur la sollicitude requise envers nos seniors.

Notes

1 – Voir le détail très bien expliqué sur le site de la Fédération française de randonnée pédestre.

2Mezetulle s’est procuré le texte de l’avant-projet avec la liste de ses contributeurs :  suivre ce lien.

3 – N’oublions pas que ces comportements entraînent presque toujours un coût pour la dépense publique, comme le montre cet article.

http://dlssm.free.fr/smileyanimaux/poisson/6%20(4).gif

10 thoughts on “Manifester quand on est vieux : un comportement à risque qui demande à être encadré

  1. MezetulleMezetulle Auteur de l’article

    Une correspondante me signale que cet article ne peut pas être partagé sur Facebook car signalé par certains comme « contenu abusif » !!!
    Ils veulent probablement un poisson sans arête.

    Répondre
  2. AvatarIncognitototo

    Il me semble que vous avez oublié un élément important de ce projet de loi. L’amende de 135 € désormais prévue pour les manifestations interdites sera portée à 270 € majorée de la CSG pour tous les vieux qui ne se seraient pas soumis à cette obligation.

    Puisqu’on vous dit qu’on est dans le meilleur des mondes, vous êtes priés d’y croire.

    Répondre
    1. AvatarIncognitototo

      P.-S. : rappel : La loi sur la liberté de la presse prévoit à l’article 27 que : « la publication, la diffusion ou la reproduction, par quelque moyen que ce soit, de nouvelles fausses (…) lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler, sera punie d’une amende de 45.000 euros ».

      Vraiment, vous n’avez peur de rien…

      Répondre
    2. AvatarIncognitototo

      P.-S. : Au fait, êtes-vous au courant du fait qu’une réforme constitutionnelle prévoirait que seuls les gens de plus de 40 ans qui font encore des poissons d’avril seraient désormais admis à se présenter aux élections et à gouverner ?

      Répondre
  3. AvatarCaspard Annette

    Chère Catherine,
    me voilà perplexe, et bien contrariée si jamais ce projet voyait le jour ! Moi qui, à 82 ans (oui! étonnant, non?), avais bien l’intention de continuer à participer à toutes les futures manifs … ! Ce serait de la discrimination, encore une, pfff … Car « Le lac des cygnes » n’a aucun secret pour moi, et les acclamations prouvent que je suis la meilleure …
    Bon, le certificat médical, je n’aurais sans doute aucun mal à l’obtenir. D’abord mon médecin traitant ne trouverait rien qui puisse m’empêcher de me mêler à la foule. Ah! peut-être serait-il réticent, se rappelant mes prothèses, fractures, ennuis d’arthrose, etc … ? Pas de souci, une belle petite enveloppe ferait fondre ses scrupules …
    Avec mon certificat en poche, personne ne s’opposerait à ce que j’entre dans la danse, et quelques pas de polka exécutés devant la police seraient une preuve absolue de mes capacités ! Ensuite, en avant pour le déchaînement, vas-y mémé !
    Que je n’oublie pas de vous complimenter pour votre goût toujours sûr et raffiné de la décoration : le petit poisson dont vous avez agrémenté votre article est tout à fait adorable ! Vous auriez pu choisir n’importe quel autre animal, après tout ! Votre pensée s’est arrêtée sur le poisson, c’est un très bon choix, car moi, je l’aime bien avec du citron !

    Répondre
  4. AvatarREMOND

    La mesure est salutaire et était attendue depuis longtemps. Pourquoi en faire bénéficier les plus âgés seulement ? Au risque de discriminer nos aînés sur un caractère secondaire qui n’est pas le résultat d’une construction de leur propre raison ? Disons le avec force ! Le plus faible n’est pas nécessairement le plus âgé ! Il s’en suit nécessairement que tout candidature à une participation à une manifestation doit recevoir une autorisation à la fois médicale et psychologique ! La raison l’exige, ainsi que lImperatif de solidarité que notre époque moderne promeut avec bonheur.
    Jean François Desaguliers

    Répondre
  5. Ping : Manifester quand on est vieux : un comportement à risque qui demande à être encadré | Groupe Gaulliste Sceaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.