Notice aux auteurs

La présente notice, sous forme de lettre, s’adresse principalement aux auteurs qui proposent un texte pour la première fois en vue d’une éventuelle publication. Mais les auteurs réguliers y trouveront aussi des réponses aux questions qu’ils peuvent se poser (formatage, gestion de l’interactivité, etc.).

Chère madame, cher monsieur, cher auteur,

Merci pour votre proposition. Voici quelques précisions qui, je l’espère, vous seront utiles, tant pour la mise au point technique de votre texte que pour votre information sur les modalités de publication. Je vous demande d’en prendre connaissance.

Calibre, formatage, présentation générale, signature

Les textes ne sont pas soumis à un calibre fixe. Ils ne peuvent toutefois excéder 30 000 signes, ce qui est très confortable. Mezetulle reçoit les propositions de texte en format Word, Open Office ou Libre Office.

Les notes de bas de page sont bienvenues mais uniquement dans le corps du texte (et non dans les titres et sous-titres). Utilisez à cet effet la fonction automatique d’insertion des notes de bas de page de votre traitement de texte – évitez les notes « en fin de document ».

Merci de ne pas introduire de formatage non-nécessaire : ni justification à droite, ni retraits d’alinéa, ni mots entiers en majuscules y compris dans les titres (sauf sigles). Il suffit de s’en tenir aux « formats auteur » (italiques de soulignement par exemple). Merci de respecter les règles usuelles de typographie : vous trouverez de nombreux mementos sur internet. La hiérarchie des sous-titres (le cas échéant) doit être clairement indiquée. Les ouvrages, articles, émissions, films, vidéos, propos cités (ou auxquels il est fait allusion) doivent être référencés de manière à permettre aux lecteurs de les retrouver.

Sauf impératif particulier de sécurité ou de protection des personnes, il est d’usage que les auteurs signent leurs textes de leur véritable nom ou de leur pseudo usuel si celui-ci est connu. Pour la présentation de l’auteur, si c’est la première fois que vous publiez sur Mezetulle et si cette précision ne figure pas dans votre texte, merci de m’envoyer une ligne ou deux vous concernant – pas plus !

Droits

Vous restez intégralement propriétaire de votre texte. En me l’envoyant vous acceptez sa mise en ligne sur Mezetulle ; de mon côté j’applique la loi concernant le droit moral d’auteur en apposant clairement la signature que vous m’indiquez et en respectant le texte que vous voulez bien me confier (ou une version modifiée qui, après échange, obtient votre imprimatur).

Si votre texte est repris, en totalité ou en partie, dans une autre publication, je demande que la publication sur Mezetulle soit clairement mentionnée avec sa date, si possible avec un lien url – sauf signalement contraire de votre part, cette reprise est libre sous les conditions exposées dans cet article . Si votre texte, inversement, est repris d’une publication antérieure, merci de me la signaler afin qu’elle soit citée – et je présume dans ce cas que vous avez l’autorisation de reprise. La question des droits et d’éventuelles reprises est plus amplement développée dans cet article du site.

Si vous publiez pour la première fois sur Mezetulle, vous aurez le statut d’Auteur invité. Votre nom apparaîtra dans le titre de l’article et la mention « par Auteur invité » apparaîtra au-dessous du titre comme par exemple dans cet article. Dans le sommaire automatique par auteurs, l’article sera classé dans la rubrique « Auteurs invités ».
Si par la suite vous devenez un auteur (plus ou moins régulier !) de Mezetulle, votre statut changera : vous aurez une rubrique à votre nom dans ce sommaire par auteurs et votre nom apparaîtra non plus dans le titre de l’article mais dans la mention cliquable « par Votrenom » sous le titre.

Interactivité, commentaires des lecteurs

Mezetulle comprend une partie interactive (commentaires et réponses) qui demande un certain suivi et pour laquelle je sollicite votre accord. 

Les commentaires qui arriveront sur votre article ne seront pas publiés directement, sauf s’ils émanent de manière authentifiable d’une personne physique ou morale expressément citée dans le texte (droit de réponse). Je vous les envoie au fur et à mesure de leur arrivée pour accord ou refus de publication. J’attends donc votre « feu vert » pour toute publication de commentaire (ne faites aucun état d’âme pour refuser un commentaire).

Si vous souhaitez répondre, vous pouvez m’envoyer le texte de votre réponse par mél et je publie en même temps le commentaire et votre réponse. Ou bien, après m’avoir communiqué par mél votre accord pour publier le commentaire concerné, vous pouvez la poster directement sur le site sous forme de commentaire après le commentaire auquel vous répondez et je me charge de la valider.

Les lecteurs sont prévenus dans cet article (signalé par un lien au-dessus de la fenêtre permettant de poster des commentaires) que leurs commentaires ne sont pas systématiquement publiés et que s’ils le sont cela peut demander un délai plus ou moins long.

S’il arrive qu’un commentateur, pris de regrets, demande la suppression d’un ou de plusieurs de ses commentaires publiés, je peux accéder directement à sa demande ou (dans le cas où son commentaire serait suivi de réponse) négocier directement avec lui (ou elle) les modalités d’un maintien moyennant modification ou d’un retrait.

Si ce suivi interactif ne vous convient pas, prévenez-moi : je désactiverai alors le dépôt des commentaires.

Correction des textes avant et après publication

La publication proprement dite (avec notamment envoi sur une liste de diffusion d’environ 700 abonnés) est précédée soit d’un envoi du texte par mél pour correction puis approbation par l’auteur, soit, pendant un délai allant de quelques heures à quelques jours selon les circonstances, d’une mise en ligne privée permettant à l’auteur de se rendre compte de l’aspect définitif du texte et de signaler les éventuels oublis et erreurs à corriger. Tant que le texte n’est pas effectivement publié, toutes les révisions sont possibles – à l’exception de l’ajout ou de la suppression de notes de bas de page si le texte est en ligne privée.

Après la publication effective, de menues corrections et modifications sont toujours possibles, mais toute modification affectant le contenu est signalée par la mention « Edit » entre crochets suivie de la date d’insertion. Seules les coquilles matérielles évidentes peuvent être corrigées sans mention.

Bien cordialement à vous, CK