Macron aux Bernardins : la transcendance à l’eau de rose au service d’une politique

…ononcé par le président de la République le 9 avril dernier au Collège des Bernardins. Pourquoi flatter à ce point les catholiques ? On ne peut l’expliquer seulement par la sincérité de l’orateur. Son discours est politique, de même que sa conception du catholicisme et des religions. Malgré les apparences – mais la rhétorique de la flatterie n’est faite que d’apparences – ce n’est pas pour elle-même que l’exigence religieuse est invoquée ici. Aprè…

[lire plus]

Comment « sauver » le discours de Macron aux évêques

Est-ce bien le président de la République qui a parlé ?

…origine. 2 – Entretien au journal Le Parisien, 4 mars 2015, p. 4. [Sur le même sujet : « Macron aux Bernardins : la transcendance à l’eau de rose au service d’une politique« , par Jean-Michel Muglioni ]…

[lire plus]

La République laïque et les cultes : reconnaissance, méconnaissance, connaissance ?

…’agissant des cultes. En revanche, ce que l’on peut penser du discours des Bernardins d’un point de vue républicain et laïque a été écrit dans de multiples articles dont ici même sur ce blog par Catherine Kintzler dans des termes que je fais miens à 100% : il n’y a qu’une manière de sauver le discours des Bernardins, c’est de considérer qu’il ne s’agit pas d’un discours du Président de la République, mais du citoyen Macron. On ne peut pas faire pl…

[lire plus]

Laïcité : plus de liberté pour tous ! de B. Teper (par Pierre Hayat)

Bernard Teper a récemment publié Laïcité : plus de liberté pour tous ! (éd. Eric Jamet, 2014): ramassée en 130 pages, une réflexion synthétique sur la relation essentielle entre le combat laïque et le combat social, éclairée par une longue pratique militante au sein de l’éducation populaire et nourrie par des lectures. La laïcité n’est pas un principe « surplombant » : sa promotion engage l’ensemble des préoccupations humaines, de sorte que « il…

[lire plus]

« Adresse au président de la République » par Philippe Foussier (extraits)

…rticle de Jean-Michel Muglioni http://www.mezetulle.fr/macron-aux-bernardins-la-transcendance-a-leau-de-rose-au-service-dune-politique/ ). Le 5 septembre, le président de la République a reçu les principales obédiences maçonniques : un bref compte rendu des échanges est publié <a href= »http://www.god…

[lire plus]

Ouverture d’un nouveau Conservatoire à Paris : une divine surprise

Jorge Morales et Dania Tchalik Ce vendredi, la mairie de Paris, en présence et à l’initiative de Bruno Julliard, inaugure en plein cœur du Quartier latin le nouveau conservatoire Gabriel Faure (ainsi qu’il prononce). Particulièrement soucieuse de s’adapter à la demande d’une société en mouvement qui, nous le sa…

[lire plus]

Qui a peur des humanités ?

Voilà trente ans que, pour l’école, les réformes produisent l’échec qu’elles sont censées corriger. Et à chaque fois l’incendiaire se transforme en pompier : « on a échoué, mais c’est parce qu’on n’a pas été assez loin : vous en reprendrez bien une louche ? » Sommaire L’école des ressources humaines et du moralement corre

[lire plus]

Les religions relient-elles les hommes ou les séparent-elles ?

Religions, fanatisme et obscurantisme

…uer[1] Merci d’avance PS: je découvre grâce à votre article sur Macron aux Bernardins que notre Président, que j’approuve par ailleurs, tient sur le relativisme le même discours primaire que l’Eglise. Jean-Michel Muglioni Il vous faut trouver un historien des religions… Je sais seulement que les juifs n’ont jamais été prosélytes et n’ont donc pas persécuté ceux qui ne croyaient pas en leur Dieu (il y a eu seulement des règlement de compte internes…

[lire plus]